Valvulation pulmonaire après correction d’une tétralogie de Fallot

Introduction

La correction d’une tétralogie de Fallot peut engendrer une insuffisance pulmonaire, spécialement si un patch transannulaire a été utilisé sur la voie d’éjection du VD.

Cette insuffisance pulmonaire est généralement bien tolérée mais la dilatation du VD résultant de cette insuffisance occasionne une diminution des capacités à l’effort, de l’arythmie et une augmentation du risque de mort subite.

La valvulation pulmonaire procure généralement une amélioration clinique et une normalisation des dimensions du VD.

La réparation chirurgicale consiste en une reconstruction par une homogreffe, bien que des conduits biologiques ou une valve mécanique puissent être utilisés comme une alternative.

La cure chirurgicale présente une morbi-mortalité faible.

Cas clinique illustratif

Une patiente âgée de 48 ans ayant été opérée dans l’enfance d’une tétralogie de Fallot présente une majoration de sa dyspnée (stade 3 selon NYHA) et des problèmes de rythme.

L’échographie retrouve une insuffisance pulmonaire grade 3 avec sténose de l’artère pulmonaire droite et une CIA résiduelle.

Nous présentons ici, une vidéo illustrant le traitement des complications résiduelles après correction complète d’une T4F consistant en :

1) la plastie de la bifurcation pulmonaire
2) la réduction de l’infundibulum pulmonaire
3) la fermeture de la CIA résiduelle
4) la valvulation par homogreffe

 

Retour vers le programme du congrès

Copyright 2002 - 2008 AFICCT